Perte de graisse ted talk

perte de graisse ted talk

Je prends cela très au sérieux, mais je suis ici pour parler de quelque chose qui m'est devenu très important au cours de ces deux dernières années. Il s'agit de la nourriture, mais pas de la cuisine en soi.

Le chou vert aide à brûler des graisses

Je vais commencer avec cette photo d'une belle vache. Je ne suis pas végétarien — c'est ce que disait Nixon, n'est-ce pas?

Mais je pense tout de même que ceci — Rires pourrait bien être la version actuelle de cela.

Naturellement, cela nous inquiète. Mais elles s'inquiètent de la démence. C'est leur première source d'inquiétude. La démence affecte environ 50 millions de personnes au monde.

Et ce n'est pas si exagéré. Et pourquoi est-ce que je dis ça? Parce qu'il n'y a qu'une seule fois où le destin de chaque individu et le destin de toute l'humanité ont été aussi liés. Il y a eu la bombe A, et puis maintenant. La direction que nous prenons va déterminer non seulement la qualité et la durée de nos vies individuelles, mais aussi, si nous pouvions voir la Terre dans un siècle, si nous la reconnaîtrions.

C'est un holocauste d'un autre genre, et se cacher sous nos bureaux ne va pas nous aider. Commençons par la notion que le réchauffement global n'est pas seulement réel, mais dangereux. Puisque tous les scientifiques du monde en sont convaincus, et que même le président Bush a vu la lumière, ou fait semblant, on peut le considérer comme un fait établi.

Alors écoutez ceci, s'il vous plaît. Après la production d'énergie, le bétail est la deuxième source des gaz à effet de serre.

Presque un cinquième des gaz à effet de serre Samantha Cowan perte de poids engendré par l'élevage du bétail — plus que le transport. Alors, plaisantez autant que vous voulez sur les pets de vaches, mais le méthane est 20 fois plus toxique que le CO2, et il n'y a pas que le méthane. Le bétail est aussi parmi les principaux coupables de la dégradation des sols, de la pollution de l'air et de l'eau, de la pénurie d'eau, et de la perte de biodiversité.

Et ce n'est pas fini. Environ la moitié des antibiotiques dans ce pays ne sont pas administrés aux hommes, perte de graisse ted talk aux animaux. Mais ce genre de liste devient abrutissant, alors je dirai simplement, que si vous êtes progressif, que si vous conduisez une Prius, ou que vous achetez vert, ou que vous recherchez les produits bio, vous devriez probablement être semi-végétarien.

Or, je ne suis pas plus anti-vache qu'anti-atome, mais l'important, c'est la perut minceur dont on se sert de ces choses. Il y a une autre pièce du puzzle dont Ann Cooper a magnifiquement parlé hier, et que vous connaissez déjà. Il est sans question — aucune — que les maladies dites "de mode de vie" — le diabète, les maladies cardio-vasculaires, les attaques cérébrales, certains cancers — sont des maladies beaucoup plus répandues ici que partout ailleurs dans le monde.

Et c'est la conséquence directe d'une régime alimentaire occidental. Notre appétit pour la viande, les produits laitiers et perte de graisse perte de graisse ted talk talk glucides raffinés — chaque jour, le monde boit un milliard de cannettes ou bouteilles de Coca — notre demande pour ces choses, pas nos besoins, mais nos désirs — nous amènent perte de graisse ted talk consommer bien plus de calories qu'il ne nous en faut.

Et ces calories viennent d'aliments qui ne préviennent pas les maladies, mais les provoquent. Soit, le réchauffement global était imprévu. On ne savait pas que la pollution avait d'autres effets qu'une mauvaise visibilité. Peut-être quelques maladies pulmonaires ici et là, mais rien de très grave, vous savez.

Par contre, la crise de santé publique actuelle, est plutôt le travail de l'empire du mal. On nous a dit, on nous a assuré que plus on mangeait de viande, de produits laitiers, et de volaille, plus on serait en bonne santé. La surconsommation d'animaux, et bien sûr, de malbouffe, est le problème, ainsi que notre piètre consommation de végétaux. Nous n'avons pas le temps de parler ici des avantages de manger des végétaux, mais les preuves existent que les végétaux — et soyons bien clairs — ce ne sont pas les ingrédients dans ces plantes, mais les plantes elles-mêmes.

Ce n'est pas le bêta-carotène, mais la carotte. Les preuves sont très claires que les végétaux favorisent la santé. Ces preuves sont maintenant accablantes. Mangez plus de végétaux et moins d'autres choses, vous vivrez plus longtemps. Pas mal.

moyens rapides et efficaces de brûler les graisses

Mais revenons aux animaux et à la malbouffe. Qu'est-ce qu'ils ont en commun? Premièrement: on n'a besoin d'aucun des deux pour être en bonne santé.

On n'a pas besoin de produits animaux, et on n'a certainement pas besoin de pain blanc ou de Coca. Deuxièment: tous les deux sont fortement commercialisés, ce qui crée une demande artificielle. On ne naît pas avec un besoin maladif de Whoppers ou de Skittles. Troisièmement: leur production a été soutenue par des agences gouvernementales aux dépens d'un régime alimentaire plus sain pour nous et pour la Terre. Maintenant imaginons une analogie. Imaginons que notre gouvernement soutienne une économie pétrolière en décourageant des sources d'énergie plus durables, tout en sachant que le résultat serait la pollution, la guerre, et la hausse des prix.

Perte de graisse ted talk, n'est-ce pas? Et pourtant, ils le font.

  1. Pin on Sante et Beaute
  2. Ne peut pas perdre du poids à 46 ans

Et ils le font ici aussi. C'est la même chose. Le plus triste c'est que, quand il s'agit d'alimentation, même quand notre gouvernement bien intentionné essaie de faire le bon choix, ils échouent. Soit ils sont étouffés par les marionnettes des intérêts agro-alimentaires, soit ils sont eux-mêmes les marionnettes de ces intérêts.

Alors quand le Département de l'Agriculture USDA a enfin reconnu que c'étaient les végétaux, et non pas les animaux, qui favorisaient la santé, ils nous ont encouragés, avec une pyramide alimentaire trop simpliste, à manger cinq portions de fruits et légumes par jour, avec plus de glucides.

Ce qu'on ne nous a pas dit, c'est que cerains glucides sont meilleurs que les autres, et que les végétaux et céréales complètes devraient supplanter la malbouffe. Mais les lobbyistes de l'industrie ne le permettraient jamais.

Et vous savez quoi? La moitié des personnes qui ont créé la pyramide alimentaire ont des liens avec l'industrie agro-alimentaire. Alors au lieu de substituer des végétaux aux animaux, nos appétits gonflés se sont tout simplement aggrandis, et leurs aspects les plus dangereux n'ont pas changé. Les régimes dits pauvres en lipides ou en glucides — ce ne sont pas des solutions. Mais même avec beaucoup de gens intelligents s'inquiétant de savoir si leur nourriture est bio ou locale, ou si on traite bien les animaux, les problèmes les plus importants ne sont pas abordés.

Entendons-nous bien. J'aime bien les animaux, et je ne crois pas qu'il soit acceptable d'industrialiser leur production et de les produire à la chaîne comme des clés anglaises.

bart millard mercyme perte de poids

Mais il n'y a aucune façon de bien traiter les animaux quand on en tue 10 milliards par an. C'est notre chiffre. Si on les mettait tous à la suite — les poules, les vaches, les cochons, et les moutons — jusqu'à la lune, ils feraient l'aller-retour cinq fois — aller-retour. Mon arithmétique est un peu rouillée, mais c'est pas mal, et ça dépend de la longueur exacte d'un cochon, un mètre vingt ou un mètre cinquante, mais vous avez compris. Et c'est juste pour les États-Unis.

Sachant que notre hyperconsommation de ces animaux produit des gaz à effet de serre et des meilleur logiciel de perte de poids cardiovasculaires, la gentillesse pourrait être une distraction.

Réduisons d'abord le nombre d'animaux que nous tuons pour nous nourrir, et ensuite on se souciera d'être gentil envers ceux qui restent. Une autre distraction pourrait être illustrée par le mot "locavore" qui vient d'être prononcé Mot de l'Année par le New Oxford American Dictionary. Un locavore, pour ceux qui ne le savent pas, ne mange que des aliments produits dans sa propre région.

Ce qui est très bien si on habite en Californie, mais pour nous autres, c'est une triste blague. Entre la version officielle — la pyramide alimentaire — et la version mode du locavore, on a deux propositions pour améliorer notre alimentation.

Le chou vert aide à brûler des graisses

Rires Mais, toutes les deux se trompent. La première, du moins, est populiste, et la deuxième est élitiste. Comment on en est arrivé là, c'est l'histoire de l'alimentation aux États-Unis. Et maintenant je vais vous en parler, de ces cent dernières années à peu près, très rapidement.

Это помещение могло содержать в себе лишь коммутирующую систему, поддерживавшую рассеянные блоки в контакте друг с другом. Не зная, куда идти дальше, Элвин рассматривал огромные плавные скаты и безмолвную арену.

Il y a cent ans, devinez quoi? Tout le monde était locavore, et même New York avait des élevages de porc juste à côté et expédier de la nourriture dans tous les sens était une idée ridicule. Chaque famille avait un cuisinier, souvent une mère de famille.

Et ces mères de familles achetaient et cuisinaient la nourriture. C'était comme une vision romantique qu'on peut avoir de l'Europe. La margarine n'existait pas. En fait, quand la margarine a été inventée, plusieurs états ont adopté des lois décrétant qu'elle devait être teinte en rose pour qu'on sache que c'était artificiel.

Il n'y avait pas de casse-croûtes, et jusqu'aux années 20, jusqu'à ce que Clarence Birdseye apparaisse, il n'y avait pas d'aliments surgelés. Il n'y avait pas de chaînes de restaurant. Il y avait des restaurants de quartier gérés par des gens du quartier. La cuisine ethnique était inconnue, sauf si on était ethnique soi-même. Et la cuisine sophistiquée était entièrement française.

En passant, ceux qui se souviennent de Dan Aykroyd et de ses imitations de Julia Child dans les années 70 peuvent voir où il a eu idée de se poignarder dans cette diapositive fabuleuse.

hee hee hee …

Rires A cette époque-là, avant même Julia, à l'époque il n'y avait pas de philosophie de l'alimentation. On mangeait, tout simplement. On ne prétendait pas être quoi que ce soit. Il n'y avait pas de marketing.

6 livres de perte de poids en 2 semaines

Il n'y avait pas de marques nationales.

sujets