Lasthme est parti après une perte de poids. Complication de l'asthme : les infections respiratoires

lasthme est parti après une perte de poids

Les allergènes en cause dans l'asthme

Asthme et obésité : les bénéfices d'un régime hypocalorique 27 mars par Caducee. Une équipe finlandaise a en effet évalué les effets d'un régime hypocalorique chez des patients obèses. Les fonctions pulmonaires, le nombre de crises d'asthme et la prise de stéroïdes ont été contrôlées après le régime et un an après son terme. On savait que la perte chez les sujets présentant une surcharge pondérale permettait d'améliorer les fonctions pulmonaires chez ces individus.

lasthme est parti après une perte de poids nouveau café qui vous aide à perdre du poids

Cependant, aucune enquête n'avait jusqu'à présent permis d'évaluer les conséquences d'un régime chez des patients obèses et asthmatiques. Des chercheurs finlandais, menés par le Dr Stenius-Aarniala Helsinki University Central Hospital ont étudié l'effet d'une perte de poids chez ces patients.

Les résultats de ces travaux viennent de paraître dans le dernier numéro du British Medical Journal. Au total, 38 sujets ont participé à cette étude.

Asthme : l'importance de maîtriser son poids

Tous étaient obèses et présentaient un indice de masse corporelle compris entre 30 et Répartis en deux groupes, 19 d'entre eux ont suivi un régime hypocalorique pendant 8 semaines, les 19 autres constituaient le groupe contrôle. Des mesures de la capacité vitale CV et du volume expiratoire maximal seconde VEMS ont été réalisées à l'issue du régime et 1 an après.

lasthme est parti après une perte de poids meilleur supplément de combustion des graisses

Ces mesures ont été comparées à celles réalisées avant la perte de poids. Les auteurs ont également montré que la réduction de la masse corporelle s'accompagnait d'une diminution du nombre de crises d'asthme aiguës.

lasthme est parti après une perte de poids 21 perte de poids

De plus, la prise de stéroïdes à cet effet était également réduite. Ces régimes assurent également une diminution du nombre de crises d'asthme et de la prise de stéroïdes. Une perte de poids est donc très souhaitable chez les sujets obèses et asthmatiques. Source : British Medical Journal, 25 march ;

Tout comprendre sur le jeûne sec : Partie 2

sujets